Appel aux femmes prénommées Marie pour sauver l’église du village de Marie : 17.000 € déjà collectés

C’est avec beaucoup d’originalité que le maire de la commune de Marie, Gérard Steppel, a lancé un appel aux dons pour restaurer l’église de son village. En partenariat avec la Fondation du patrimoine, il fait en effet appel aux Marie de France et à ses dérivés, Marie-France, Marion, Marie-Christine…. afin de contribuer à la restauration de l’église Saint-Pons. 

Nous ne sommes pas une petite commune avec les atouts et attraits du littoral, alors il fallait faire preuve d’imagination, déclare Gérard Steppel. Je me suis demandé ce qu’il y avait de particulier et en fait le nom de la commune, Marie, m’est apparu comme une évidence. C’est la seule commune de France et même d’Europe à porter ce nom.

Pour la plus petite commune Nicoise, dotée seulement d’une centaine d’habitants, récolter des dons pour la restauration de l’église paraissait quasiment impossible. Alors ce partenariat avec la Fondation du patrimoine s’est imposé comme une solution favorable pour la récolte des dons. Il permet en effet, la défiscalisation des dons. Les personnes qui participent à la cagnotte pourront ainsi déduire une partie de leur don sur leur fiche d’imposition. 

Reportage ce 27 juillet :
 

[embedded content]

Du côté de la Fondation du Patrimoine, cette collaboration permet la réalisation d’un projet de qualité mais également une sécurité au niveau de la récolte des dons. Par cette initiative, Gérard Steppel souhaite avant tout mobiliser les Marie de France mais bien au-delà, il souhaite faire appel à la générosité de tous les Français

Ce n’est pas le montant des dons qui importe mais l’ampleur de la mobilisation. Si toutes les Marie de France donnaient 1€ le projet serait financé. 

Le montant total du projet de rénovation s’élève à 149 000€. Il comprend de nombreux travaux tel que la toiture, les gouttières, le clocher ou encore l’électricité. Un montant financé à hauteur de 54% par la région et le département, le reste étant à la charge de la commune. Alors pour cette commune au budget limité le financement participatif s’est imposé comme la solution privilégiée. 

C’est suite à un incendie en décembre 2010 que l’état de l’église s’est dégradé. Le toit bâché pendant près de deux ans aura notamment causé de nombreuses dégradations au cœur du bâtiment.  Alors pour Gérard Steppel attaché à la conservation du patrimoine, il était nécessaire de restaurer ce bâtiment datant du XVIe siècle pour son intérêt patrimonial mais également historique. 

A, l’heure actuelle, 1681€ ont été collectés sur les 70 000 espérés. Pour participer à l’opération « Restaurons l’église Saint-Pons à Marie », il suffit soit d’envoyer le bon à télécharger à la Fondation du Patrimoine à Nice ou alors de réaliser un don directement en ligne. 
 

    source France TV

Laisser un commentaire