François Morel rencontre les élèves de Nice dans le cadre de l’opération Théâtre pour tous

Ce jeudi 18 octobre, François Morel raconte son histoire avec beaucoup de sincérité et d’humilité aux élèves du lycée Guillaume Apollinaire et du collège Jean Rostand.

Fasciné dès son plus jeune âge par les artistes qu’il voyait à la télévision, François Morel aimait faire des sketches. Il pouvait ainsi faire passer des messages plus aisément grâce à l’humour. Cela fut le point d’entrée de son désir de devenir acteur.
 

[embedded content]

Fasciné par Jean-Pierre Mariel, Jean Rochefort et Guy Bedos, il marche sur leur pas et entre à l’école de la rue Blanche à l’ENSATT (l’Ecole nationale supérieure des arts et techniques du théâtre).

Après 3 ans d’études, il fait ses premières armes dans des cafés théâtres et apprend le métier de comédien aux côtés de Robert Hirsch et Darry Cowl dont il observe le travail avec plaisir et admiration.
  © France 3

© France 3

© France 3
On le connait notamment pour son rôle dans « Les Deschiens » diffusé dans l’émission « Nulle part ailleurs » sur Canal +. Il incarne différents seconds rôles comme celui de Sébastien dans « Fallait pas !… » de Gérard Jugnot ou bien Alain dans « Tu veux ou tu veux pas » de Tonie Marshall et plus récemment Léon dans « Une famille à louer » de Jean-Pierre Améris. Il joue aussi pour la télévision, « Caméra Café », « Kaamelott », « Fais pas ci, fais pas ça », « Scènes de ménages » ou encore « Les Impatientes ».

François Morel est un artiste complet. Entre réalisation, doublage, théâtre, cinéma et radio sur France Inter, il est aussi chanteur. Il reprend Brassens et aime chanter La vie. Les mots sonnent juste.

Transmettre sa passion à travers le contact humain, tout simplement. François Morel souhaite désacraliser le théâtre et le rendre accessible à tous. Il aime mélanger les styles mais avoue sa préférence pour la scène de théâtre où il se sent mieux. Le cinéma, le théâtre, il s’agit de la même authenticité mais la proximité des caméras au cinéma demande une sincérité absolue sans aucune fausse note. Il exprime aussi son admiration pour Raymond Devos et lui rend hommage dans son dernier spectacle « J’ai des doutes ».

Les élèves intrigués, enthousiastes, veulent en savoir plus sur sa vie d’artiste aux multiples talents. Tous s’intéressent à son histoire, ses débuts, ses rôles mais aussi son engagement politique. François Morel conseille les élèves et les encourage à réaliser leurs objectifs à travers des messages positifs.

Croire en ses rêves, travailler, avoir confiance car rien n’est impossible, ne jamais perdre de vue sa liberté .

 

[embedded content]

     source France TV

Laisser un commentaire