Le Festival de Cannes : ses stars, ses paillettes… et ses parties de boules endiablées

Strass, stars et paillettes font tourner les têtes. Au point de perdre la boule ? Pour y remédier, les festivaliers peuvent cette année s’initier aux plaisirs de cet art associé au Sud : la pétanque. Les boules aussi font leur festival.

On vous arrête tout de suite. Pas de « Tu tires ou tu pointes » tonitruant, pas d’interpellation virile. Non, ici, la pétanque, c’est ambiance lounge, ou chique-décontractée.
Ici, c’est à la plage du Palais Stéphanie, appartenant au Marriott. Une des deux plages privées du Festival de Cannes, avec celle du Rado Beach, à avoir cédé à la tentation des boules sur la plages, autres que les boules à facettes.
 

De vraies boules d’entraînement

Osez dire après ça qu’ils ne tournent pas rond à Cannes. Alors oui, on peut leur reprocher d’utiliser des boules en plastique.
« Ce sont de vraies boules de pétanque, assure Guillaume Lieutier, directeur de La Boulisterie. « Seulement ce sont des boules d’entraînement, en PVC bourrées de billes d’acier. L’avantage c’est quon peut jouer partout, en particulier sur notre pelouse synthétique. » Et le décalage est là. Sable fin, transats, cocktails et cigares. Et au milieu un boulodrome éphémère. On est loin de l’ambiance pastis-pétanque.

Pourtant, « rien n’est décalé à Cannes », affirme un client, barreau de chaise monumental à la bouche, « le principal c’est d’avoir du fun ! » C’est d’ailleurs le leitmotiv de la petite entreprise azuréenne à l’origine du concept et située à Saint Laurent du Var : les boules pour tous !
Pas de discriminations, tout le monde doit pouvoir jouer à ce sport des plus nobles. Même les festivaliers en goguette !

Guillaume Canet et Gilles Lelouche auraient disputé quelques mènes l’autre soir. Mais finalement ils ne sont pas nombreux à se laisser tenter. « Moi je ne sais pas. Je reste sceptique. Ça a l’air d’être plus un jeu pour enfants. » Cet autre client, chandail sur les épaules, ne se laissera pas tenter par la boule. Même pas entre la poire et le fromage ? « Pas du tout. » 
 

Beach Club, Salvador et vraie pétanque

Voilà qui ferait plaisir à Marcel, fidèle du Beach Club de l’Etang. Le Beach Club, comme son nom ne l’indique pas, est un club historique de pétanque de Cannes. Pas exactement des amateurs de plage ni même de festival. Et Marcel est catégorique : la pétanque, c’est avec des vraies boules, en acier. Et ça ne se joue pas sur la plage.
Dans le temps, au bon vieux temps, les stars se déplaçaient pour jouer aux boules. Henry Salvador, Antoine… Tous fréquentaient la place de l’Etang. Alors maintenant, le festival… « Les boules en plastiques, sur la plage, ça m’intéresse pas. Moi c’est le métal, » renchérit un autre, que tous les autres appellent le « champion ». « Bon, j’irai peut-être m’amuser avec les filles, leur apprendre la vraie pétanque.«  

Tous sont d’accords : si vous voulez vraiment voir du beau monde, ce n’est pas au festival du film qu’il faut venir, mais à la semaine bouliste de la place de l’Etang mi-août. Alors : tu tires ou tu pointes ?

    source France TV

Laisser un commentaire