Alpes-Maritimes : un collectif relance la culture des légumes oubliés

Ils cultivent des petites graines. Des semences paysannes d’un temps ancien : fèves violettes de St-Laurent-du-Var, pois chiches noirs de Ligurie ou encore des brocolis de Nice.
  Les membres de la Maison des Semences Paysannes font revivre des légumes oubliés. / © J.P. BIERLEIN

Les membres de la Maison des Semences Paysannes font revivre des légumes oubliés. / © J.P. BIERLEIN

Les membres de la Maison des Semences Paysannes font revivre des légumes oubliés. / © J.P. BIERLEIN  
Partant du principe qu’en l’espace d’un siècle, 75 % des variétés de légumes ont disparu, un petit groupe a décide de les relancer. Pour cela, la maison des semences paysannes maralpines a été créée. Elle fait partie d’un réseau de collectifs. Pas de graines industrielles, pour tous, il faut respecter la nature . Ils refusent la  » privatisation du vivant par les OGM et les brevets ».
 
L’idée: remettre les graines en circulation, pour que ces légumes adaptés au terroir des Alpes-Maritimes soient cultivés en circuit court et finissent dans notre assiette.
 

[embedded content]

Alors rendez-vous sur les marchés pour redécouvrir des aliments qui nourrissaient nos grands-parents, et qui ont laissé la place à des produits de grande consommation.    source France TV

Laisser un commentaire