Bouches-du-Rhône : le Camp des Milles ouvre gratuitement ses portes ce week-end pour « défendre la démocratie »

« Afin d’apporter ce recul de l’histoire et des sciences de l’homme, dans une situation dangereuse pour la démocratie et la paix civile, le Site-mémorial du Camp des Milles ouvre ses portes au public gratuitement, du samedi 8 au lundi 10 décembre. »

Dans un communiqué, en pleine crise des gilets jaunes, le Camp des Milles, l’un des principaux sites de mémoire de la Déportation, vient d’ annoncer qu’il souhaitait faire partager son travail scientifique pour la défense de la démocratie au plus grand nombre, pour cela il va ouvrir gratuitement ce week-end. 

Dans ce communiqué la Fondation du Camp des Milles, situé en périphérie d’Aix-en-Provence, dans les Bouches-du-Rhône, rajoute :

« Quelle que soit l’appréciation que chaque citoyen peut librement porter sur les positions des acteurs sociaux et institutionnels aujourd’hui et sur les progrès sociaux qui peuvent en résulter, notre pays connaît actuellement un engrenage dangereux pour la démocratie »

Au-delà du souvenir de la Déportation, le camp des Milles a développé toute une réflexion sur les engrenages « connus historiquement et dangereux pour les droits et libertés démocratiques« , allant des crises économiques aux violences incontrôlables et à l’ébranlement des institutions démocratiques, « qui, dans l’Histoire, ont pu finalement conduire au pire ».

La Fondation mène notamment un travail scientifique pour calculer le « risque de basculement vers un pouvoir autoritaire » : ce risque « a été multiplié par 3,5 en France depuis 1990, créant aujourd’hui un contexte à risques particuliers, pouvant transformer des revendications sociales légitimes en étincelles aux conséquences imprévisibles »,

    source France TV

Laisser un commentaire