Hautes-Alpes : les vendanges du mollard débuteront bien plus tard qu’ailleurs en Provence

A l’heure où la plupart des vignobles de Provence ont terminé les vendanges, Laeticia Allemand scrute toujours avec attention ses grains de raisin.
Elle est viticultrice à Théus, dans les Hautes-Alpes. Ici, avec l’altitude, le mollard (cépage des Hautes-Alpes) arrive à maturité bien plus tard que dans le Sud de la région.
Tous les trois jours, Laeticia parcours ses parcelles, pour cueillir à chaque fois, 200 grains de raisin de façon aléatoire, de quoi récolter un échantillon le plus représentatif.

Je prends des grains à différentes hauteur et des deux côtés pour avoir différents niveaux d’ensoleillement

explique la viticultrice.
De retour au domaine, l’échantillon est pressé pour obtenir un jus dont on va mesurer le taux de sucre.

On prélève une goutte de jusque l’on va mettre sur cet appareil que l’on appelle un réfractomètre. On regarde dans la lumière, ce qui va nous donner le degré potentiel du vin et là, le mollard est à 10°

Ce n’est pas suffisant, à pleine maturité, il va faire 12°.

Il faut attendre encore deux bonnes semaines à mon avis

précise-t-elle.
  Le défractomètre permet d'estimer le degré d'alcool potentiel du jus du raisin / © France 3 Provence-Alpes

Le défractomètre permet d'estimer le degré d'alcool potentiel du jus du raisin / © France 3 Provence-Alpes

Le défractomètre permet d’estimer le degré d’alcool potentiel du jus du raisin / © France 3 Provence-Alpes
A Saulce, Philippe Bilocq est viticulteur bio. Son domaine a subit une importante averse de grêle en juillet. Il veille à la bonne qualité de son raisin.

Cette grappe par exemple a été grêlée à plusieurs endroits, mais dans l’ensemble, tout s’est bien cicatrisé parce qu’heureusement, l’averse est tombée en début de saison, le 3 juillet. En bio, on met des algues pour assainir la plaie et ça a bien marché

indique le viticulteur.
Pour lui, la saison s’annonce excellente, un soulagement. L’année dernière, à cause du gel, Philippe Bilocq avait perdu la quasi-totalité de sa récolte.
  Le mollard est un cépage typique, originaire des Hautes-Alpes / © France 3 Provence-Alpes

Le mollard est un cépage typique, originaire des Hautes-Alpes / © France 3 Provence-Alpes

Le mollard est un cépage typique, originaire des Hautes-Alpes / © France 3 Provence-Alpes  

Le mollard

Le mollard est un cépage noir, originaire des Hautes-Alpes, il est une des bases des vins de pays des Hautes-Alpes. C’est un cépage ancien que l’on retrouve surtout dans les hautes vallée de la Durance, le Gapençais et l’Embrunais. L’une des caractéristique du mollard est qu’il resiste bien au gel de l’hiver.

Reportage : Lucie Robert et Fabien Madigou

[embedded content]

    source France TV

Laisser un commentaire