Indonésie, Pérou, Australie : rencontre avec les Provençaux du bout du monde !

Premier arrêt : l’Indonésie. Sur l’immense île des Célèbes, Yoan Parizot a trouvé son paradis dans le petit village de Tumbak. Venu pour étudier les récifs coralliens alentours à la fin de ses études marseillaises, le jeune homme a trouvé l’amour de sa vie et fondé une famille. Aujourd’hui, il a délaissé son métier de biologiste marin pour accueillir des touristes sur trois bungalows plantés au beau milieu du lagon. Originaire de Menton, il ne se voit plus changer de vie. 
 

 

Une crêperie chez les Incas !

Cusco. Pérou. 3 400m d’altitude. C’est ici que Sarah Tenenbaum a décidé d’ouvrir sa crêperie en 2013. Un succès. Si bien qu’elle a dû changer de local pour voir plus grand. Elle a même ouvert une auberge de jeunesse. Aujourd’hui, la Niçoise s’épanouit à la tête d’une vingtaine d’employés, tous originaires des campagnes alentours. Et comme ils parlent Quechua, elle a décidé d’apprendre leur langue pour mieux communiquer avec eux.
 

 

Avec mes 5 enfants en Tasmanie

La Tasmanie. Vous connaissez ? C’est cette île située au sud de l’Australie célèbre pour son diable. Alexandre Mozziconacci y a posé ses valises avec sa femme et ses cinq enfants en 2015. Dans le civil, il gère les contrats pour une entreprise de promotion immobilière. Après une adolescence passée à Salon-de-Provence, il a décidé de tenter sa chance en Australie puis en Nouvelle-Calédonie. Une vie de voyage.  
 

 

Un porte drapeau de l’OM autour du monde

Sébastien Racine est un grand fan de l’OM. Installé à Lima, la capitale du Pérou, il vit sa passion à plus de 10 000 kilomètres du vélodrome. Pas toujours facile avec le décalage horaire. Mais rien n’empêchera cet ancien barman d’Aix-en-Provence de supporter son club de coeur. 
 

 

Le charme de la Polynésie

Pour finir, direction la Polynésie Française, entre Tahiti et Huahine, pour un portrait croisé de deux Niçois d’origine. Robert Barraja et Romain Budus sont tombés sous le charme des îles de la Société. Au point de ne plus envisager un retour dans la région. Ancien footballeur de l’OCG Nice et du FC Metz, Robert Barraja a monté son entreprise d’aquabiking sur Tahiti. Arrivé en Polynésie lors de son service militaire, Romain Budus y a trouvé l’amour et la paix intérieure. Aujourd’hui, il organise des tours guidés de Huahine, une île sauvage et encore préservée du tourisme de masse. 
 

    source France TV

Laisser un commentaire