Les conditions du don de sang modifiées voire restreintes à cause de la présence du virus du Nil

 Depuis plusieurs semaines, à cause du virus West Nile, les conditions de don de sang sont modifiés en France. Par mesure de précaution, l’Etablissement français du sang (EFS) restreint les dons en provenance des personnes ayant séjourné dans plusieurs départements du sud de la France. Un donneur ayant séjourné en PACA par exemple qui se présente à une collecte doit attendre 28 jours avant de pouvoir faire son don.

« Toutes les personnes ayant séjourné au moins une nuit dans les Alpes-Maritimes, le Var, les Bouches-du-Rhône, le Vaucluse et les Pyrénnées-Orientales, mais aussi Monaco, ne peuvent pas faire de don pendant 28 jours », nous a précisé le service de communication de l’EFS.

Sont concernées les régions :

  • Provence Alpes Côte d’Azur
  • Corse
  • Auvergne Loire
  • Occitanie
  • Drome – Ardèche

Don possible

Dans ces régions, dont la notre donc, il toujours possible de donner son sang, mais lors du prélèvement un échantillon de sang est envoyé pour analyse à un laboratoire de Montpellier. Sur 15.000 échantillons testés depuis cet été, 1 seul cas s’est révélé positif.

La cause de ces modification est le virus du Nil, aussi appelé fièvre du Nil occidental.

  • Tout ce qu’il faut savoir sur la Fièvre West Nile en Paca 

► Où donner son sang ? 
 

  • Fièvre West Nile : surveillance accrue des chevaux dans les Alpes-Maritimes, les Bouches-du-Rhône, le Var et le Vaucluse 

    source France TV

Laisser un commentaire