Marseille : une Pass de ville permet les précaires d’accéder à la sécurité sociale

Au centre de santé de Médecins du monde dans le 3e arrondissement de Marseille, il y a affluence… La plupart des patients ici n’ont aucune couverture sociale. Il s’agit de primo-arrivants ou de populations fragiles.

Pourtant, la plupart sont éligibles à la sécurité sociale. Mais elles ne le savent pas, pour de multiples raisons : la barrière de la langue, la méconnaissance du droit français etc…

Aussi Médecins du monde, en accord avec les médecins de ville de l‘Union régionale des professionnels de santé (URPS) Paca a-t-elle lancé La Pass de ville, en partenariat avec l’assurance maladie.

Ce dispositif permet aux personnes sans couverture maladie, d’ouvrir leurs droits à la sécurité sociale en 15 jours seulement. Et en cas de nécessité de soins, d’être prises en charge immédiatement par un médecin de ville qui accepte d’être payé quelques jours plus tard, une fois faite l’ouverture des droits à la sécurité sociale.
Une dizaine de médecins libéraux marseillais ont déjà accepté ce principe de paiement différé, ainsi qu’un centre d’imagerie médicale, deux pharmacies, un centre dentaire, eux laboratoires d’analyse médicale. 
 

Pour éviter l’exclusion aux soins

Lorsqu’ils se rendent au centre de soins de Médecins du Monde, situé au 4 avenue Rostand dans le 3e arrondissement de Marseille, les patients sont tout de suite accueillis par un assistant social de l’association, qui vérifie leur éligibilité à l’assurance maladie. Puis elles sont dirigées dans un circuit normal de soins, passant par le médecin généraliste de ville. Elles auront ensuite accès aux autres services de santé si nécessaire (infirmière, dentiste, pharmacien…)
La Pass de ville évite à ces populations déjà fragilisées d’être exclues du système de santé.

[embedded content]

    source France TV

Laisser un commentaire