Nice : l’évolution du réseau avec l’arrivée des lignes 2 et 3 du tram

Ce vendredi, Christian Estrosi faisait un point auprès de Philippe Pradal sur l’historique, le calendrier, et les prochaines échéances relatives à l’arrivée des lignes 2 et 3 du tram à Nice.

La prochaine étape importante est celle de la livraison de la portion Aéroport le 14 décembre prochain. 11 rames seront mises en service à une fréquence d’un passage toutes les six minutes.

Puis ce sera la liaison Aéroport / Jean Médecin et la mise en œuvre du nouveau réseau au mois de juin 2019. En automne l’an prochain, la ligne 2 sera livrée dans son intégralité. Et enfin, la ligne 3 arrivera fin 2019. Les lignes 2 et 3 ne vont pas se superposer au réseau actuel :

Principales évolutions :

– un nouveau système d’alimentation par le sol, ni par l’air ni par la terre, sur les lignes 2 et 3 du tram, qui constituerait une première au niveau mondiale.

– plus de parkings – relais et de parcs à vélos, de nouveaux abris-tram.

– des bus et trams connectés, avec un système de sécurité similaire à celui des trams dans les bus.

– des correspondances facilitées par des aménagements  » quai à quai  » ou réduisant les distances de marche entre deux lignes, c’est-à-dire une vidéo-protection reliée en temps réel au centre de supervision urbain. Ce système sera d’abord déployé sur les bus de nuit Noctambus. Les bus seront équipés d’un bouton d’alerte sur le réseau tel dans les écoles, chez les commerçants et les principaux établissements recevant du public.

– il y aura de nouveaux numéros de lignes. Celles du tramway auront les numéros 1 à 3. Les lignes à  » effet tram  » auront les numéros 5 à 9 et les mêmes modalités que les lignes de tram en terme de fréquence et d’amplitude horaire. Les lignes 11 à 29 auront des fréquences soutenues. Les lignes de proximité 30 à 99 constitueront des maillages intra ou inter-quartiers et feront le lien avec les lignes majeures. 

– le réseau de bus a été entièrement repensé. Des couloirs de bus seront aussi transformés en voies vertes et en pistes cyclables.

– 100 % des lignes niçoises et 80 % des lignes métropolitaines seront accessibles aux personnes à mobilité réduite et 600 arrêts aménagés.

– la circulation sur la Promenade des Anglais et le centre-ville devrait être fluidifiée puisqu’il n’y aura désormais plus que 120 passages de bus électriques sur la Promenade contre 1000 bus thermiques actuellement.

–  » l’environnement client  » (achat de billets à distance et sur smartphone et rechargement sur les distributeurs automatiques de titres, l’application mobile Zenbus et le suivi en temps réel des bus 52, 62, 63 et 64) doit bénéficier d’une montée en gamme.

– une information en temps réel dans les bus et au niveau des stations en 2019.

– les aménagements publics ont été modifiés le long du tram. 30.000 m2 d’espaces publics seront réaménagés, 77.000m2 de plateforme engazonnés et il y aura 2400 arbres le long du tracé.

– les lignes directes seront favorisées pour une meilleure lisibilité des itinéraires.

– la mise en place de bus à haut niveau de service sera étudiée entre l’Ariane et Pont Michel.

L’évolution du nouveau réseau de transport urbain niçois a été préparée en concertation avec les usagers du tram, les référents transport et les comités de quartier. Elle s’accompagne aussi d’une montée en gamme des matériels, avec des bus électriques. Une première ligne de bus 100 % électrique reliera Saint-Laurent-du-Var au centre-ville de Nice en passant par la Prom’ en 2019. Le passage à l’électrique sera réalisé petit à petit sur l’ensemble du réseau en commençant par les lignes circulant sur les couloirs de bus du centre-ville.

Le nouveau réseau sera présenté aux Conseils de territoire.

CHIFFRES

– 90 % de la population niçoise et 75 % de la population de la métropole seront desservies par un tram ou un bus passant toutes les quinze minutes.
– 80 % des déplacements réalisé en transports en communs par les usagers le seront en tramway ou en ligne effet tram.
– un aller-retour supplémentaire par jour.dans le secteur Haut et Moyen Pays (vallées de la Tinée et de la Vésubie).
– Une amplitude augmentée, plus de lignes à la carte, une nouvelle ligne express pour la desserte de la zone industrielle et de nouvelles liaisons intercommunales dans les secteurs de Vence, Carros, Gattières, Le Broc et Saint-Jeannet.
– une offre supplémentaire de 40 %, mais aussi pour les noctambules et des connexions optimisées avec le tramway dans le secteur Ouest Littoral.
– une offre simplifiée, de meilleurs connexions tram et train et des déplacements fluidifiés dans le secteur Est Littoral.
– une offre et une amplitude horaire, + 20 à 25 % de passage sur les collines, des connexions optimisées avec le tram et de nouvelles lignes comme La Madeleine par exemple.

    source France TV

Laisser un commentaire