Tourisme : en Provence, la lavande victime de son succès

Y a-t-il trop de touristes dans les champs de lavandes de Valensole ? En tout cas depuis 10 ans, la fréquentation du site est en hausse constante et génère des incivilités qui agacent quelque peu les lavandiculteurs locaux.

Ces derniers sont heureux de cette manne touristique mais ils voudraient contrôler les débordements pour le bien-être de tous.

La tendance des réseaux sociaux

En période de floraison, c’est viral, chacun y va de sa petite photo sur instagram le réseau social spécialisé photo.

« Si les gens viennent pour faire des photos, c’est bien qu’ils profitent, c’est un lieu naturel, et il faut le respecter », explique Rémi Angelvin, lavandiculteur.

« Il faut que les gens respectent notre travail, car c’est le travail de toute une année », détaille-t-il.  Avant de rappeler qu’il est « interdit de couper ou de se coucher dessus. Il ne faut pas oublier que les touristes sont sur une propriété privée ».

Champs ouvert et abus

Certains touristes n'hésitent pas à récolter de la lavande en grande quantité à Valensole au détriment des producteurs. / © A.C / F3 Provence-Alpes

Certains touristes n'hésitent pas à récolter de la lavande en grande quantité à Valensole au détriment des producteurs. / © A.C / F3 Provence-Alpes

Certains touristes n’hésitent pas à récolter de la lavande en grande quantité à Valensole au détriment des producteurs. / © A.C / F3 Provence-Alpes Certains touristes profitent de cette visite pour récolter quelques brins de lavande ou plus pour garder un souvenir. Comme cette touriste russe qui montre un sac remplit de lavande. « Ma famille m’a demandé d’en ramener », explique-t-elle sans visiblement se sentir coupable.

Pour les producteurs de lavandes les incivilités ne font que croître. « Un brin récolté, on accepte, ce n’est pas grave, mais ceux qui font de gros bouquet, qui exagèrent, on est obligé de les reprendre », témoigne Rémi Angelvin, lavandiculteur. « J’essaye de leur faire comprendre que c’est comme si on allait chez eux et qu’on repartait avec leur jardinière « .

Mode et Lavande

Le créateur Simon Porte Jacquemus, a fêté les dix ans de sa maison en faisant défiler ses mannequins dans les champs de lavande de Valensole lors de la présentation de sa collection printemps-été 2020.

Un hommage à sa région et à la beauté des paysages naturels de Provence, qui a sans doute aussi contribué à la notoriété des lieux. 
 

    source France TV

Laisser un commentaire