Var : les poules aussi souffrent de la chaleur

Les poules souffrent aussi de la canicule. En leur offrant des plumes et du duvet, la nature ne les a pas aidés côté rafraichissement. Chaque matin, Bettina Bodin, éleveuse de poules à Figanières, a peur de retrouver de nouveaux cadavres : elle a déjà perdu une vingtaine de poules. 

Les poules agonisent

Ses remèdes sont simples : arroser le terrain, les faire dormir dehors malgré les risques et leur donner du bicarbonate de soude. Elle se sent surtout impuissante face à cette vague de chaleur dévastatrice pour son cheptel. Dans ce reportage, d’Alexandre Dequidt et Francis Malory, elle explique que les poules agonisent parfois sous ses yeux car elles peinent à respirer. Les plus grosses sont les plus sensibles à la chaleur. 

[embedded content]

Autre conséquence : l’été, les poules pondent beaucoup moins. En une semaine, la production de Bettina Bodin est passée de 450 œufs par jour à 270. La chute devrait encore continuer si les températures ne baissent pas. C’est une des conséquences de la sécheresse qui touche le département du Var. Les services de l’état sont conscients du problème : 

Espaces ombragés

Voici quelques conseils si vous avez un poulailler dans votre jardin. Il est important de s’assurer que les poules ont assez d’ombre, d’eau et de nourriture. Dans le jardin, on leur réserve des espaces ombragés. On peut placer le poulailler à côté d’une grande haie qui le protège et qui fait obstacle aux rayons du soleil. L’abreuvoir doit aussi être à l’ombre, l’eau doit être remplie et changée fréquemment.
 

Déshydratation

Lorsqu’une poule halète, qu’elle peine à respirer, c’est qu’elle souffre de déshydratation. Mieux vaut prendre des précautions ! Car la mortalité augmente avec la température. Dans l’Hérault, 250 poules sur 300 ont mortes de chaud cette semaine. Selon l’éleveuse, il faisait 50°C dans l’enclos où elles sont élevées en plein air.
     source France TV

Laisser un commentaire