Alexandre Benalla mis en cause dans l’affaire du paparazzi de la résidence des Macron à Marseille

​​​​​En août 2017, le couple Macron passe quelques jours de vacances à Marseille, dans une villa du parc Talabot, dans le quartier chic du Roucas-Blanc. Un important dispositif de sécurité est mis en place pour protéger l’intimité d’Emmanuel et Brigitte Macron. 

Le séjour marseillais est marqué par la mise en garde à vue d’un photographe, Thibaut Daliphard, 30 ans, directeur de l’agence E-Press Photo. Selon le président de la République, le paparazzi se serait introduit dans la résidence privée le 13 août.

« Le Parisien » rapporte qu’Alexandre Benalla est présent et qu’il intervient pour chasser le photographe.

Je vous notifie que vous êtes en garde à vue à partir de maintenant

aurait-il affirmé le chef de la sécurité de l’Elysée selon le quotidien. Peu de temps après, le photographe est interpellé par les forces de l’ordre  et placé en garde à vue. Il passera six heures dans les locaux du commissariat de Marseille. Il déclare avoir été contraint de livrer aux policiers ses cartes mémoires et son ordinateur. La plainte déposée par Emmanuel Macron le 15 août pour « harcèlement » et « tentative d’atteinte à la vie privée » sera finalement retirée en septembre. Selon l’avocat du photographe, interrogé en septembre 2017 par l’Express, l’affaire a été classée pour « défaut d’infraction ».     source France TV

Laisser un commentaire