Alpes de Haute-Provence : les pompiers volent au secours de trois vautours

Intrigués par la présence d’un vautour, immobile près d’une maison, des passants alertent les sapeurs-pompiers de Château-Arnoux. C’était samedi dernier. Spécialement formés aux risques animaliers, les pompiers arrivent avec une couverture, ils capturent le rapace et le mettent en cage. A peine quelques heures plus tard, ce sont leurs collègues d’Allos qui sont prévenus : un autre vautour s’est posé dans la cour d’une habitation. Selon la même technique, l’oiseau est lui aussi capturé. Un des vautours capturés. / © SDIS 04

Un des vautours capturés. / © SDIS 04

Un des vautours capturés. / © SDIS 04

Dernier épisode en date, lundi dernier. Les pompiers de  Forcalquier sont à leur tour appelés pour capturer un troisième vautour ! Sauf qu’ à leur arrivée,  l’oiseau s’est envolé.
Trois vautours en trois jours ! Une aventure racontée sur la page Facebook des pompiers des Alpes-de-Haute-Provence.

 

Des oiseaux sans ailes ?

Comment expliquer ce phénomène ? Le vautour est un grand planeur. Il est capable de faire 100 kms en un seul coup d’aile, quand il est adulte. Les jeunes recueillis le week-end dernier sont nés de la parade de janvier dernier. Ils n’ont pas eu le temps de maîtriser l’aérologie, comme leurs parents, d’où leur besoin  de faire des escales. Les vautours ont été remis l’un, à la LPO,la ligue de protection des oiseaux, l’autre à une clinique vétérinaire de Gap. Ces futurs géants des cieux survoleront bientôt comme leurs aînés, les paysages somptueux  du Vercors et du Verdon. C’est là qu’ils ont refait leur apparition ces dernières années, grâce à l’action d’ornithologues passionnés. Le Vercors est l’un des rares massifs à abriter  les 4 races de vautours présentes en Europe.
 

Que faire si vous trouvez un animal sauvage ? 

Seuls les centres de sauvegarde de la faune sauvage sont habilités à détenir les animaux sauvages en détresse, qui auraient pu être recueillis par des particuliers. Tous les conseils sur le site de la Ligue de Protection des Oiseaux si vous en trouvez un dans votre jardin. 
 

    source France TV

Laisser un commentaire