Baignade estivale : exercices de prévention suite aux noyades : +20% de hausse en 3 ans

La noyade est la première cause de mortalité par accident de la vie courante en France chez les moins de 15 ans, devant les suffocations, les accidents par le feu puis les chutes.
C’est dire que les accidents connaissent une tendance à l’augmentation actuellement.
Avec 100 interventions par an dans les Alpes-Maritimes, la hausse des noyades est de 20% en 3 ans

[embedded content]

Dans le Var, 11 personnes sont décédées et dans les Alpes-maritimes, 8 personnes
Dans les Alpes – Maritimes, 4 personnes se sont noyées dans les piscines et 4 en mer.

Les parents des très jeunes enfants de 2 à 4 ans doivent se montrer plus particulièrement attentifs  dans leur surveillance de baignade car dans les 3/4 des cas de noyade ils ne se trouvent qu’à moins de 20 mètres de leurs enfants. Mais ils font autre chose.

Par ailleurs, il faut réaliser qu’ un enfant sans surveillance peut se noyer dans 20 cm d’eau en l’espace de quelques minutes.
D’où l’intérêt des actions de simulation de  noyade et d’accidents liés aux baignades et sports nautiques.

En cas d’arrêt respiratoire, les pompiers n’ont que trois minutes pour sauver une personne même jeune, sinon ,c’est la mort assurée.
Ces simulations de noyade constituent une  mission centrale des sapeurs-pompiers-sauveteurs surveillant des plages en Côte d’Azur.
Mais on constate aussi beaucoup de malaises chez les personnes âgées, comme ce fut le cas il y a quelques jours encore d’un homme de 91 ans pris en charge par les pompiers à Juan -Les-Pins.

Par delà les aspects physiques et techniques des interventions, les jeunes pompiers volontaires expliquent qu ils retiennent surtout les expériences humaines qu ils vivent chaque jour.

Les autorités recommandent vivement aux vacanciers comme aux habitants de la Côte d’Azur d’aller se  baigner de préférence dans des lieux de baignade surveillés.
Il est en effet à noter que toutes les personnes qui ont péri de noyade se baignaient toutes dans des lieux non surveillés.
 

[embedded content]
[embedded content]

 

En chiffres :

Dans le Var et les Alpes-Maritimes, on dénombre chaque jour cet été pas moins de 100 000 baigneurs .
Du 15 Juin au Ier Août , ce sont des millions de personnes qui ont fréquenté l’eau en Côte d’Azur que ce soit la mer, les piscines, cours d’eaux et rivières.
Du Ier au 18 Juillet 2018, on compte 44 accidents dont 4 décès en zone non surveillée en mer, selon le SDIS 06.
En 2017, il y avait eu 74 accidents sur toute la saison d’été dont 3 décès en zone non surveillée.
En 2016, on ne dénombrait que 52 accidents dont 5 décès en zone non surveillée, là encore sur toute la saison.
Avec 100 interventions par an dans les Alpes-Maritimes, les accidents de noyade ont augmenté de 20 % sur les trois dernières années dans les Alpes-Maritimes.

    source France TV

Laisser un commentaire