Aix-en-Provence : Maryse Joissains assure avoir  » très très bien géré » sa ville

« Je suis la vingtième ville de France, j’ai très très bien géré ma ville, je suis persuadée d’être dans le cadre de la loi pour les deux cas qui me sont reprochés »

a déclaré la maire LR d’Aix-en-Provence, Maryse Joissains-Masini, ce mercredi à la cour d’appel de Montpellier où elle est jugée pour détournement de fonds publics et prise illégale d’intérêt.

En première instance, la maire avait été condamnée par le tribunal correctionnel de Montpellier en juillet 2018 à un an de prison avec sursis et 10 ans d’inéligibilité pour la promotion jugée indue de son chauffeur et l’embauche à la Communauté d’agglomération du Pays d’Aix  d’une collaboratrice en charge de la protection animale alors que ce domaine ne relevait pas des compétences de cette collectivité qu’elle préside depuis 2001.

Comme en première instance, Maryse Joissains-Masini a défendu son « pouvoir souverain » de nommer des « collaborateurs de cabinet« .  Auparavant son avocat Me Mario Pierre Stasi avait soulevé des nullités, dénonçant une procédure « jalonnée d’anomalies« . Selon l’avocat, qui plaidera la relaxe, sa cliente « a subi une enquête/instruction partiale et un procès inéquitable ». 

    source France TV

Laisser un commentaire