Blocage de la maison d’arrêt de Draguignan, les surveillants de prison délogés

La protestation des gradiens de prison continue. Vers 6 heures ce matin, une centaine de surveillants a bloqué l’accès à la maison d’arrêt de Draguignan. Les syndicats pénitentiaires recensent une centaine d’agressions graves depuis janvier 2019. Ils en appellent à la Garde des Sceaux Nicole Belloubet.

Délogés par les forces de police

Une rencontre doit avoir lieu demain jeudi pour parler de la sécurité et des effectifs dans la prison. En attendant, ils demandent aussi aux élus locaux de les soutenir. 

Dans la matinée, les surveillants de prison, assis devant la maison d’arrêt, entravaient l’accès au centre pénitencier. Ils ont été délogés par les forces de l’ordre dans la matinée. Comme le montrent ces images tournées par Alexandre Dequidt : 

[embedded content]

Les gardiens de prison délogés par les forces de l’ordre à Draguignan

Ce mouvement de protestation intervient après l’agression de deux gardiens survenue à Condé-sur-Sarthe le mardi 5 mars. Deux gardiens avaient été attaqués au couteau par un détenu radicalisé et sa compagne. Ils ont été gravement blessés au thorax et au visage.

Une situation dénoncée depuis longtemps par les syndicats pénitenciers. Ils ont recensé une centaine d’agressions graves dans les prisons depuis janvier 2019.

    source France TV

Laisser un commentaire