Trente ans de réclusion requis contre Patricia Dagorn, l’empoisonneuse en série présumée

L’avocat général a requis ce lundi 14 décembre 30 ans de réclusion criminelle à l’encontre de Patricia Dagorn, accusée d’avoir empoisonné plusieurs hommes âgés, dont deux sont morts, pour les escroquer.

Soulignant la « dangerosité » de Patricia Dagorn, 58 ans, qui continue de nier les crimes qui lui sont reprochés, l’avocate générale Béatrice Vautherin a réclamé aux jurés de la cour d’assises d’appel à Aix-en-Provence une peine « extrêmement lourde et longue ».

En première instance, Patricia Dagorn surnommée « la veuve noire » avait été condamnée à 22 ans de réclusion criminelle pour avoir empoisonné plusieurs hommes âgés dans le but de les escroquer.

S’alarmant d’une certaine « jouissance à donner la mort à ces vieux messieurs », et de « la haine qu’elle a à l’égard des hommes », l’avocate générale a décrit une accusée qui vivait « sans loi et sans lien avec personne », mais avec une obsession, faire main basse sur la richesse des autres.
 

    source France TV

Laisser un commentaire