Bernard Tapie relaxé dans l’affaire de l’arbitrage controversé

Ce mardi matin, le tribunal correctionnel de Paris a relaxé Bernard Tapie. Il avait été jugé au printemps pour « escroquerie » dans l’affaire de l’arbitrage controversé qui lui avait octroyé 403 millions d’euros en 2008 et qui a été annulé au civil pour « fraude ». 
    
Pour le tribunal, « aucun élément du dossier ne permet d’affirmer » que cette sentence « ait été surprise par la fraude ». Le parquet avait requis le 1er avril, cinq ans de prison ferme contre l’homme d’affaires, qui subit à 76 ans une récidive de son double cancer de l’oesophage et de l’estomac. Il était absent ce matin, à l’annonce du délibéré.

mon cancer vient d’en prendre un sale coup dans la gueule !

Bernard Tapie a réagi ce matin dans le journal La Provence, dont il est l’actionnaire principal, alors qu’il est toujours en chimiothérapie à l’hôpital Saint-Louis, à Paris. « Je n’ai qu’une seule réflexion : mon cancer vient d’en prendre un sale coup dans la gueule ! » a-t-il confié à nos confrères. Il a ajouté : « C’est bien la preuve qu’il faut toujours, toujours, se battre jusqu’au bout. Dans un pays qui ne se résout décidément pas à être la Corée du Nord, on finit toujours par tomber sur des magistrats qui pensent à faire le droit plutôt qu’à faire leur carrière »

Le tribunal de Paris a également relaxé le PDG d’Orange Stéphane Richard, qui était jugé pour « complicité d’escroquerie » dans l’affaire de l’arbitrage controversé, ainsi que quatre autres prévenus.

Une condamnation de M. Richard, 57 ans, aurait compromis son avenir à la tête de l’opérateur de télécom. Le parquet avait requis à son encontre trois ans de prison dont 18 mois ferme, 100.000 euros d’amende et une interdiction de toute fonction publique pendant cinq ans. 
 

    source France TV

Laisser un commentaire