Démission de Laurent Wauquiez : les réactions des élus LR de la région

Après l’échec cuisant du parti Les Républicains lors des élections européennes (8,5 %), la situation de son président n’était plus tenable. Laurent Wauquiez jette l’éponge, il a annoncé hier soir chez nos confrères de TF1 qu’il souhaitait « prendre du recul » :

Les victoires sont collectives, les défaites sont solitaires. Il faut que je prenne mes responsabilités.

Depuis une semaine, de nombreux ténors LR appelaient leur patron à se retirer pour permettre la reconstruction du parti. Le président de la Région Sud Paca, Renaud Muselier a indiqué que Laurent Wauquiez devait « lâcher le cadenas mis sur Les Républicains. Il ne doit pas être un obstacle à la reconstruction de notre famille politique« . 
 

A la suite de la démission de Laurent Wauquiez, Renaud Muselier a déclaré sur les réseaux sociaux qu’il « a fait preuve de lucidité sur l’échec de sa stratégie aux européennes. Il a pris ses responsabilités. C’est honorable ! » Il appelle désormais à un élargissement de l' »offre politique« .
 

Martine Vassal, présidente de la métropole Aix-Marseille-Provence et du département des Bouches-du-Rhône, avait le soutien affiché de Laurent Wauquiez pour les prochaines municipales, alors qu’elle n’est toujours pas candidate officiellement. Sur Twitter, elle a déclaré : « Je salue la décision digne et courageuse de Laurent Wauquiez de quitter la présidence Les Républicains« . 
 

Même réaction du sénateur LR des Bouches-du-Rhône et président de la Fédération LR du département, Bruno Gilles: « Je salue la décision lucide et responsable de Laurent Wauquiez. » Bruno Gilles et Martine Vassal appellent à « refonder la grande famille de la droite Républicaine et du centre« .
 

La députée LR des Bouches-du-Rhône, Valérie Boyer, également porte parole nationale du parti Les Républicains, assure son « amical soutien à Laurent Wauquiez qui démissionne« . Sur les réseaux sociaux, elle précise qu’elle garde confiance, « malgré les résultats difficiles en la capacité de notre famille politique à se rassembler et à proposer un projet d’une France réconciliée. »
 
Dans les Alpes-Maritimes, le maire LR de Nice, Christian Estrosi, assume le désaccord qu’il avait avec Laurent Wauquiez : « Tout le monde sait que je ne partageais pas toutes les positions de Laurent Wauquiez, mais je salue cette décision« . Sur Twitter, l’élu niçois indique : « Il faut désormais créer les conditions d’une droite ouverte et tolérante et d’une ligne politique de rassemblement fondée sur le gaullisme et sur des valeurs républicaines que j’ai toujours défendues au RPR puis à l’UMP.« 
     source France TV

Laisser un commentaire