Marseille : le centre d’accueil de jour place Marceau menacé de fermeture par manque de financement

Les 39 salariés et les travailleurs sociaux du centre d’accueil de jour des sans domicile fixe n’ont plus de solution. Depuis plus d’un an, ils tentent de survivre à la baisse régulière des subventions. En 2017, de gros efforts de réduction des personnels et des dépenses avaient permis de réduire le déficit de 80%, mais les nouvelles baisses de subvention ont remis tout en cause.

Si on doit fermer, c’est 400 personnes par jour (avec le centre de la rue Consolat) qui n’auront plus d’endroit où se mettre à l’abris, prendre une douche ou rencontrer une infirmière ou une assistante sociale

expliquait Gilles Aspinas, responsable du centre Marceau, le 16 mars dernier.
Les salariés du centre ont manifesté hier, mardi 24 juillet, devant le siège du Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône pour dénoncer cette situation et le risque de fermeture de ce centre, le seul ouvert toute l’année.
 

Un déménagement nécessaire

Le centre d’accueil de jour Marceau reçoit 6.500 personnes par an, que ce soit pour prendre une douche ou rencontrer un travailleur social, mais l’année dernière, la fréquentation a augmenté de 23% et la structure devient trop petite, il est nécessaire de déménager, mais pas n’importe où.

Pas question de quitter le centre-ville, là où se trouve les personnes les plus en difficulté. Il y a une volonté de faire sortir les pauvres, les exclus les plus marginaux des centre-villes, on rajoute encore de l’exclusion à l’exclusion

affirmait Laura, éducatrice spécialisée, ce matin, au micro de nos confrères de France Bleu Provence.
Suite à la manifestation, le Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône a proposé de recevoir les salariés et les représentants du personnel, le 5 septembre prochain.

Reportage le 16 mars 2018 : Laurent Esnault et Gaëlle Carra

[embedded content]

    source France TV

Laisser un commentaire