Métropole de Nice : plus ou moins d’impôt foncier à payer selon les communes

Christian Estrosi, président de la Métropole Nice Côte d’Azur, avait annoncé en mars dernier l‘augmentation de la taxe sur le foncier bâti, payée par les propriétaires pour financer les investissements.

Alors que la douloureuse note devrait arriver dans les boîtes aux lettres d’un jour à l’autre, si ce n’est pas déjà le cas, nous faisons le point sur la situation dans la Métropole de Nice. 

Est-ce que les propriétaires des 49 communes de la Métropole doivent se préparer à payer plus d’impôt foncier ?

Globalement oui. Commençons par les chanceux. Ils sont tout au plus une petite centaine. Ce sont les habitants du village de Rimplas, dans la vallée de la Tinée dans les Alpes-maritimes.

► RIMPLAS 
Leur maire, Christelle d’Intorni, est devenue le porte-voix d’Eric Ciotti à la Métropole face à Christian Estrosi. Et elle a donc décidé de contrecarrer la création de cet impôt métropolitain, en baissant le taux communal de la taxe foncière.
-38%, c’était l’effort à faire pour que les propriétaires de Rimplas ne paient pas plus d’impôt.
Mais ça veut dire aussi, moins d’argent dans les caisses de la commune, et ça se traduira par la suppression d’un poste d’agent d’entretien.

Les moins chanceux, ils habitent Saint-Jeannet. Pour eux, c’est la double peine : 6.4 points de taxe métropolitaine, et 2.6% d’augmentation pour le taux communal.

C’est l’une des rares villes de la Métropole, voire peut-être la seule, qui a osé cette double augmentation. Partout ailleurs, les taux communaux sont restés stables.
Pour certains propriétaires, l’augmentation pourrait atteindre près de 500 euros.

► SAINT JEANNET

Combien d’euros à payer en plus ?

Alors la ville de Vence nous a transmis une simulation. Puisqu’en effet elle nous permet de sortir des pourcentages pour parler de sommes concrètes.

Donc par exemple, si vous habitez à Vence et que vous avez payé 667 euros en 2017, vous paierez 824 euros en 2018, soit 157 euros de plus.
Plus votre taxe foncière est élevée, plus l’augmentation l’est aussi : 1 628 euros de taxe foncière en 2017, ça voudra dire 384 euros de plus cette année, soit 2 012 euros

► SIMULATION A VENCE
 

 

Une bonne nouvelle ?

Une petite note positive pour finir, c’est la baisse de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères.
Elle passe de 10.9% à 9.9%, ça ne compensera pas les autres hausses, mais tout de même, ça permettra d’alléger la feuille d’impôt : quelques dizaines d’euros en moins.

2017 : 10.9%
2018 : 9.9 %

Au niveau communal, dans la Métropole comme en dehors, toutes les grandes villes azuréennes ont une fiscalité stable : Cannes, Antibes, Grasse, Cagnes-sur-mer, Menton n’augmenteront pas leurs impôts locaux cette année.
 

    source France TV

Laisser un commentaire