PACA : portes ouvertes dans les mairies ce samedi en zone rurale pour recueillir les doléances des « gilets jaunes »

Opération portes ouvertes ce samedi 8 décembre dans les mairies situées en zone rurale pour recueillir les doléances et les propositions des « gilets jaunes ». C’est l’appel de l’Association des maires ruraux de France, l’AMRF, relayé par l’antenne des Alpes-Maritimes. Une décision prise à l’unanimité par le bureau.

« Les ruraux doublement pénalisés », c’est l’un des slogans brandis par les « gilets jaunes » à Séranon (Alpes-Maritimes) dimanche dernier. C’est pourquoi
l’association propose d’ouvrir les bureaux des maires toute la journée « pour favoriser la parole de nos concitoyens » et dépasser la colère qui domine depuis près de 3 semaines en France : 

L’aggravation de la situation est tangible (…) Leurs débordements imposent de prendre des initiatives. Aux réseaux sociaux qui excluent et attisent les tensions, nous proposons que le contact humain soit privilégié. Nous devons utiliser notre proximité pour déboucher la surdité de nos gouvernants.  

Le maire des petites communes serait-il l’un des derniers vecteurs pour faire remonter les informations des citoyens ? C’est ce que croit l’AMRF. L’association constate que les corps intermédiaires ne sont plus écoutés, ni considérés par la population. Elle alerte le gouvernement depuis longtemps : 

Les causes de ce tumulte ne datent pas d’aujourd’hui, elles sont profondes et le résultats de dizaines d’années d’erreurs d’appréciation qui a conduit à superposer fracture territoriale et fracture sociale.
 

Samedi 8 décembre : opération mairies ouvertes

–  Ouverture de la mairie samedi 8 décembre pour recueillir les doléances et les propositions des citoyens ruraux.
–  Libre expression des citoyens, qu’ils se reconnaissent ou non dans la mobilisation des mouvements actuels.
–  Transmission des doléances et propositions recueillies à l’association départementale des maires ruraux.
–  L’AMRF en fera une synthèse et la transmettra au gouvernement, au parlement et aux médias.

(Source : AMRF)

    source France TV

Laisser un commentaire