Les scientifiques travaillent sur la stérilité des moustiques pour lutter contre leur prolifération

Dans un laboratoire de l’Institut des Sciences de l’évolution (Montpellier), une équipe de chercheurs étudie la stérilité chez le moustique commun, appelé aussi le culex pipiens.
Leur travail porte sur une bactérie, responsable de la stérilité. En en extrayant des gênes, ils cherchent à comprendre le mécanisme moléculaire à l’origine de la stérilité chez le moustique. 
La connaissance de ces mécanismes permettra de lutter contre les maladies virales véhiculées par les moustiques, comme le chikungunya, la dengue, et le zika, dont le moustique tigre est le vecteur.
Les résultats de cette recherche devraient être publiés très prochainement. Ils offriront de nouvelles perspectives pour limiter le rôle des moustiques dans la propagation des maladies.
Les autorités de santé sont extrêmement vigilantes en ce qui concerne la propagation du moustique tigre. Conséquence du dérèglement climatique, de nombreux insectes du sud remontent peu à peu vers le nord. C’est le cas du moustique tigre, au début repéré uniquement dans notre région Paca. Il touche désormais 42 départements français.

[embedded content]

    source France TV

Laisser un commentaire