Découvrez le coasteering à Nice, une forme de « canyoning de bord de mer »

Le coasteering est apparu en tant que loisir encadré dès les années 1990 au Pays de Galles, avant de se répandre le long des côtes rocheuses de toute la Grande-Bretagne, ainsi qu’en Irlande pour y devenir très populaire. 

Depuis quelques années, elle se développe en France, d’abord sur la Côte-d’Azur, puis en Bretagne et Normandie.

A Nice :

 « Ca marche bien », assure Reinald Le Bresne, guide de coasteering au sein de l’Association de sauvetage et d’éducation à la sécurité du Cotentin qui encadre des sorties depuis le printemps en s’inspirant largement des préconisations émises par l’organisation britannique National Coasteering Charter.

Bien qu’autorisée, en France l’activité n’y est pas reconnue en tant que telle.

Flou juridique

Lionel Richard, qui la propose depuis deux ans à Nice, regrette ainsi « le flou juridique » qui l’entoure et qui l’a contraint à baptiser son activité « canyoning de bord de mer » afin de coller au plus près à ses diplômes.

► D’autres activités sensation dans les Alpes-maritimes.

  • Série – Les sports extrêmes en Côte d’Azur 

   – Avec AFP

Laisser un commentaire