Mercantour : transhumance à Roubion à 2000 mètres d’altitude

Pour 800 brebis, l’épopée périlleuse commence avec 15 km d’ascension, pour arriver tout là-haut, au-dessus du village de Roubion, dans le Mercantour.
  Romain Marcel est éleveur. À 29 ans, il  prépare minutieusement sa 11ème transhumance.

Tout doit être pensé à l’avance, notamment, pour éviter les axes trop fréquentés.

« Il faut prévenir les autres éleveurs que l’on va passer par leurs terres pour éviter de mélanger les bêtes » nous dit-il.

Pour Gwen Lavermhe, c’est une grande première dans le Mercantour.
Elle restera 4 mois en estive. Elle est originaire de Lozère.
Des aventures qui se déroulent autours de Roubion, aussi connu pour être un site archéologique
Au bout de 3 h d’ascension, il faut s’éloigner des sentiers battus et prendre les chemins de traverse par l’un des forêts du Mercantour.

[embedded content]

Elevés au biberon, ces brebis sont habituées à obéir au berger qui les guide même si « elles ont parfois un peu de mal à avancer » nous dit Romain Marcel.

Une transhumance qui se déroule entre grand soleil et déluge.

L’enclos électrique est monté pour accueillir le troupeau.
 

    source France TV

Laisser un commentaire