RC Toulon : Mourad Boudjellal, visé par une sanction disciplinaire pour « conduite inappropriée »

Mourad Boudjellal, épinglé. Le président du RC Toulon a été condamné à payer 75 000 euros d’amende, et 25 000 euros avec sursis, pour « propos inappropriés » envers des membres de l’European  Professional Club Rugby (EPCR).

La décision a été prise le 4 juillet dernier par une commission de discipline indépendante, après les plaintes de l’EPCR. Les propos de Mourad Boudjellal ont été qualifiés de « très graves ».

« À la suite du match de la 5ème Journée de la Champions Cup entre le RC Toulon et le Benetton Rugby le 14 janvier 2018, M. Boudjellal a réagi par des propos qui, entre autres démontraient un comportement homophobe, et faisaient preuve de discrimination, insultaient différents groupes et jetaient le discrédit sur le rugby par des attaques, des critiques et des paroles dénigrantes envers l’EPCR », explique le communiqué. 

Une sanction sévère

La commission de discipline indépendante a également estimé que le président du RC Toulon et le club devaient être sanctionnés. Si Mourad Boudjellal commet un nouvel impair pendant les trois prochaines saisons, le club se verra automatiquement retirer 5 points au classement. 

Mourad Boudjellal et le RC Toulon ont choisi de ne pas assister à l’audition. Ils peuvent néanmoins faire appel du jugement. 

Laisser un commentaire