Salon du Cheval 2018 : dans les Hautes-Alpes, des cavaliers connectés prennent des cours d’équitation à distance

L’écurie de propriétaires Le Peyron à Ribiers est la première des Hautes-Alpes à utiliser cette innovation. Stéphanie Reymond a choisi de s’équiper du système « Equivisio » qui permet de prendre un cours d’équitation avec un coach professionnel à distance.

Ce système a révolutionné ma façon de m’entraîner

explique la cavalière, 5e au dernier championnat de France de dressage.
 

Cavaliers connectés

Oreillettes et micro viennent désormais compléter sa panoplie du cavalière « connectée ». Stéphanie est en contact avec son entraîneur qui corrige à distance son travail à cheval, grâce à la caméra installée en bordure de piste.

« Mon entraîneur Olivier Chapuis se trouve dans le Vaucluse, explique-t-elle, chaque fois que je descendais, il fallait compter un à deux jours où je devais quitter ma structure, alors que maintenant on se connecte, on fait une séance d’une heure, je suis toujours sur ma structure et une fois que j’ai raccroché mon micro, je peux continuer à travailler. »

« Il y a deux systèmes audio, le système principal c’est celui que le cavalier prend, et qui lui permet d’avoir un échange avec son coach.

Ce sont des micros bi-directionnels donc ça permet d’échanger comme si le coach était au bord du manège,

explique Isabelle Méranger, cavalière toulousaine qui a inventé ce nouveau système Equivisio.
 

Gain de temps et d’argent

Prendre des cours à distance, et aussi en donner. Sans quitter son club dans les Hautes-Alpes, Stéphanie peut elle aussi, depuis son ordinateur, coacher une cavalière, en selle à Besançon. La jeune cavalière valide elle aussi le côté pratique de ce nouveau système. « Ça me permet d’avoir un travail plus régulier avec mon coach », souligne-t-elle. Ce nouveau système, qui abolit les distances et les frontières, équipe pour l’heure 14 centres en France. Une quarantaine de coachs y proposent leur service, pour des prestations allant de 30 à plus de 110 euros de l’heure.    source France TV

Laisser un commentaire